Gwen Saulnier
Psychopraticien à Montpellier

Hypnose

L'hypnose est un état naturel ! Soyez attentif, parfois notre attention au monde extérieur est diminuée pour permettre à l'inconscient d'être plus présent et de percevoir de nouvelles ressources. 

Dans cet état, il est possible de gérer la dépression, la douleur, le stress, ou encore d’améliorer la confiance en soi... C’est un générateur de nouvelles solutions. Elle permet de réaliser des choix, d’appréhender une situation ou encore de faire le deuil.   

 

Bardée de stéréotypes, l'hypnose renforce en réalité un état de rêverie et de relaxation dont nous faisons l’expérience au quotidien. Par exemple, vous êtes dans votre véhicule. Et soudain, vous reprenez vos esprits en vous disant « tiens, je suis déjà arrivé(e) là ? », c’est simplement de l’auto-hypnose !

 

Cette méthode permet à une personne d'entrer dans un état de conscience modifiée. Un peu comme un état "second". Mais cette phase, offre à la personne d'aller transformer sa façon de percevoir une situation et d'en modifier certaines perceptions

J’ai coutume de dire en cabinet qu’ici on n’est pas chez Messmer. Même si le showman a une incroyable technique, l’hypnose que j’utilise est bien loin de celle de la scène. Bien que fantasmagorique, cette technique ne permet absolument pas à l’hypnologue de prendre le contrôle de la personne. 

Comment se déroule une séance ?

La séance débute par un été de relaxation intense. Vous choisissez le fauteuil ou la chaise longue. Je crée ensuite les conditions qui permettent d’entrer dans un état de “dissociation”, nommée aussi “transe”. Je suis durant la totalité de la séance d’hypnose, un guide présent. Je vous accompagne pour entrer dans l’état hypnotique. Puis je sollicite la ou la consultant en proposant des images, des changements.  Il s’agit d’amplifier et de mobiliser les ressources internes. Cet état est propice à l’émergence d’images, d’impressions grâce auxquelles on peut décrire ses problèmes, les visualiser et les dépasser.

Pour mener à bien la séance, la personne doit rester consciente. Si elle est mal à l’aise, elle peut largement sortir de l’état hypnotique. On peut bouger ou encore dire si une image utilisée ne convient pas.

La durée de la séance d'hypnose peut s’étaler durant l’heure de consultation, en fonction des besoins de la personne. L’hypnose n’est pas contre-indiquée mais pas conseillée à celles ou ceux qui n’arrivent pas à mobiliser leur imagination, car l’hypnose fait appel aux métaphores.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.